A Milan, un cycle de rencontres culturelles au profit de l’ATS pro Terra Sancta

email whatsapp telegram facebook twitter

Le 24 mars à Milan, au couvent dominicain de Ste. Marie des Grâces, commence un cycle de rencontres intitulé “En relisant Le mie letture de Luigi Giussani”. Il s’agit de l’intervention d’un groupe d’amis qui œuvrent dans le domaine de l’enseignement et du journalisme, et qui donnent vie depuis des années à d’importantes initiatives dans le domaine littéraire, comme les expositions dédiées respectivement à Manzoni, Dante et Leopardi tenues à la Rencontre de Rimini. Ils ont maintenant décidé de se remettre en jeu en utilisant un outil différent. « L’urgence est manifeste. – déclare Edoardo Barbieri – Il s’agit d’intervenir dans la complexité du temps présent en rappelant à tous qui est l’homme. Rien de mieux que la littérature pour guider cette redécouverte ».

La beauté sera donc le point de vue duquel faire face à la dynamique de la contemporanéité. Mais la Beauté s’est incarnée : « Nous aimerions rappeler à tout le monde que dans l’histoire, la Terre Sainte a été le témoin de la vie de Jésus, de sa mort et de sa résurrection. Voilà pourquoi nous avons décidé de transmettre chaque profit éventuel en cadeau à l’ATS pro Terra Sancta ».

Ce cycle de rencontres, dont l’entrée est gratuite, se déroulera les 24 mars, 28 avril et 19 mai prochains et sera dédié à Giacomo Leopardi, Thomas Stearns Eliot et Giovanni Pascoli. Pour le programme complet, des informations et des contacts, venez visiter le site http://compagniadellardimento.wordpress.com/