Alep : l’arrivée de machines et de médicaments allège la crise sanitaire

email whatsapp telegram facebook twitter

A Alep, ville particulièrement touchée pendant ces années de guerre, il existe à ce jour seulement 4 hôpitaux en état de fonctionnement ; près de 50 pour cent des médecins se sont enfuis à l’étranger, et des dizaines d’employés sanitaires ont été exécutés ou torturés. En outre, la majeure partie de la population de cette zone ne peut se permettre de payer des services sanitaires.

Grâce à la générosité de nombreux amis, l’Association pro Terra Sancta coordine l’envoi d’aides pour combattre la crise sanitaire de façon concrète et alléger la souffrance de nombreuses personnes. Nous soutenons plus particulièrement un des hôpitaux d’Alep, qui est devenu ces dernières années un centre d’accueil et de soins fondamental pour les victimes de guerre. Bien que confronté à de grandes difficultés, comme les coupures d’électricité, le manque de personnel et d’espace, l’hôpital a réussi à se maintenir en activité, accueillant les blessés de toutes les ethnies et de toutes les religions, surtout des enfants.

Les photos ci-dessous racontent l’arrivée récente et l’installation d’un nouveau générateur d’oxygène, qui produit de l’oxygène directement à partir de l’air ambient environnant. C’est une goutte d’eau dans la mer mais elle pourra sauver des vies et donner de l’espoir à de nombreux malades restés à Alep.

Grâce à votre contribution, nous pouvons continuer de façon concrète à aider l’hôpital :

– à réparer et à remplacer les machines électro-sanitaires principales, énormément endommagées ces derniers mois ;

– à garantir la présence de personnel qualifié dans l’hôpital ;

– à soutenir les dépenses plus faibles des hospitalisations et des opérations pour les nombreux patients qui en ont besoin.

Donnez maintenant !