Bethléem affronte l’analphabétisme : certains élèves bénéficient de cours de soutien après l’école avec l’aide d’ATS Pro Terra Sancta

Aujourd’hui encore en 2011, le problème de l’analphabétisme reste d’actualité à Bethléem.

Sœur Femia, directrice de l’école de filles « Sœurs de saint Joseph », a exprimé à ATS Pro Terra Sancta sa préoccupation au sujet de certains élèves dont les parents analphabètes sont dans l’incapacité de les aider à faire leurs devoirs.

Dans l’école élémentaire dirigée par les sœurs, beaucoup d’enfants ont besoin d’aide et, dans tous les cas, ont besoin d’être suivis de près pendant leurs premières années de scolarité.

Pour répondre à ce besoin, ATS Pro Terra Sancta a organisé des cours en dehors des heures d’école pour les élèves en ayant le plus besoin. La promotion de ces cours a lieu dans le cadre du projet « Soutenir l’éducation d’urgence dans les territoires autonomes palestiniens » financée par le ministère italien des Affaires étrangères (MAE 9226/AVSI/TOC) en collaboration avec la fondation AVSI.

Grâce à leurs cours du soir, les 42 enfants âgés de 7 à 10 ans bénéficiant du programme amélioreront leurs résultats scolaires. Les cours de soutien incluent les mathématiques, l’anglais et l’arabe.

[nggallery id=92]

Association pro Terra Sancta

CONSTRUIRE DES LIENS ENTRE LA TERRE SAINTE ETLE MONDE