Septembre 2019

Bethléem, un engagement renouvelé en faveur des enfants et des jeunes handicapés

Le Hogar Niño Dios est une maison d’accueil située près de la basilique de la Nativité, qui accueille des enfants et des jeunes handicapés physiques et mentaux, des orphelins ou des familles pauvres. En mettant en contexte la question du handicap dans la société palestinienne, nous sommes confrontés à une situation critique. D’un point de vue social et culturel, le pourcentage élevé de mariages liés au sang entraîne la naissance d’enfants atteints de syndromes et de malformations différents. N’ayant pas de système de soutien social et sanitaire capable de garantir des soins spécialisés et capable d’accompagner et d’aider les familles, il existe de nombreux cas d’enfants handicapés fermés à la maison, isolés et abandonnés.

Le Hogar Niño Dios est né en juin 2005 précisément pour répondre à ce besoin. depuis le début, il est dirigé par un petit groupe de sœurs de l’Institut, Serviteurs du Seigneur et de la Vierge de Matarà, de la Famille religieuse du Verbe Incarné. La maison abrite aujourd’hui 34 enfants et adolescents, hommes et femmes, chrétiens et musulmans de la ville de Bethléem et des environs. La plupart des invités résident dans la structure, tandis qu’une petite partie les y accède après le déjeuner pour participer aux activités de l’après-midi. Les enfants sont accompagnés à la structure par les familles elles-mêmes ou par d’autres centres d’accueil qui, ne disposant pas des ressources nécessaires pour les suivre, demandent un soutien au Hogar Niño Dios.

Les enfants sont pris en charge en activant des programmes éducatifs, de rééducation et d’assistance médicale. Le caractère pluridisciplinaire de cette approche permet de s’en occuper en construisant des projets individuels en matière de nutrition, d’habillement et d’hygiène, impliquant activement diverses personnalités professionnelles telles que nutritionnistes, pédiatres, dentistes et kinésithérapeutes. Toutes les semaines et selon un plan de rééducation, les clients participent également à des interventions de physiothérapie, d’hydrothérapie et de musicothérapie. L’éducation des enfants est certainement un élément clé au sein du Hogar Niño Dios. C’est pourquoi une école spécialisée a été ouverte en septembre 2015 dans la maison.

Mais le travail n’est pas limité à l’intérieur de la structure, mais voit l’implication des familles des enfants accueillis. Dans une société où avoir des enfants handicapés est considéré comme une punition pour des fautes attribuées à la famille d’origine. C’est pourquoi il est important que les relations avec les familles favorisent une meilleure compréhension du handicap, renforçant le dialogue et la confiance mutuelle.

Pour offrir ce service, le Hogar doit faire face chaque jour à des coûts très élevés, dus avant tout aux besoins particuliers de ses petits clients. Sœur Roches, la nouvelle supérieure de la maison, nous dit que la structure est soutenue par l’aide de personnes généreuses et charitables du monde entier. Parmi les sympathisants, il y a l’association pro Terra Sancta qui soutient depuis plusieurs années l’éducation de certains enfants du Hogar. Et il ya quelques semaines à peine, l’association Pro Terra Sancta de Bethléem a renouvelé son soutien à la structure et à ses enfants et «cette aide – dit Soeur Roches – sera fondamentale, car elle nous permettra d’acheter du matériel pédagogique et d’enregistrer école de quelques enfants de la maison “.

Recommandez facebook twitter google pinterest Imprimer Envoyer