Cours de formation pour enseignants

Formazione disabili Betlemme“Apporter sa contribution à la société palestinienne pour affronter le thème délicat du handicap en fournissant une aide à celui qui désire être plus préparé à ce type de travail dans un contexte difficile comme celui des Territoires Palestiniens” – tel est l’objectif du premier cours de formation organisé par Sami Basha, professeur à l’Université de Hebron, en collaboration avec l’Université Catholique de Milan et le Centre Notre Famille, grâce au soutien de l’ATS pro Terra Sancta. “L’initiative est née il y a quelques années de notre croyance, en tant que chrétiens qualifiés, en le devoir d’apporter notre contribution au handicap dans un contexte comme celui de la Palestine, où les déficiences mentales et physiques sont perçues de manière très négative”, explique professeur Basha. “Nous avons organisé, en collaboration avec quelques associations et universités italiennes, une opération de formation spécifique sur l’autisme et qui est en train de se développer dans diverses localités à l’interieur des Territoires Palestiniens.” En effet, le nombre d’enfants autistes est en augmentation et, comme le déclare Sami Basha, il n’existe aucune organisation qui s’occupe de ce sujet dans tous les Territoires. Par conséquent, des experts italiens, réunis en Palestine à l’occasion du congrès de trois jours organisé à Bethléem et Hebron, proposent d’informer et de former les enseignants et les institutions. “L’objectif de la formation pour les enseignants”, explique Cristina Motta, neuropsychiatre de l’enfance de l’IRCCS E.Medea de Bosisio Parini dans la province de Lecco, “est de donner des informations claires pour fournir une connaissance de base permettant de commencer à travailler avec ces enfants”. En quelque sorte, aider les enseignants à comprendre comment parler de respect à un enfant autiste et comment intervenir en faisant abstraction de la gravité de la situation. “J’aimerais qu’on passe d’une mentalité d’assistance à une mentalité d’intervention réhabilitatrice”, conclut l’experte.

***

Soutenez les Lieux Saints et la présence chrétienne en Terre Sainte!