En attendant Noël dans les rues de Jérusalem

email whatsapp telegram facebook twitter

Même les chrétiens de Jérusalem attendent avec impatience l’arrivée de Noël. Quiconque veut retrouver l’ambiance de Noël dans la ville sainte doit se rendre dans le quartier chrétien ou arménien de la vieille ville. Ce n’est qu’ici, en fait, que l’on peut admirer des décorations, des lumières et des décorations de Noël aux portes des maisons et des églises. À Jérusalem, les chrétiens sont une petite minorité, additionnant toutes ses définitions, ils ne représentent que 2% de la population totale. Le message universel donné par la naissance du Christ devient également l’occasion de manifester joyeusement une minorité, mais une appartenance religieuse très importante dans la ville. À cette époque, sur la Via San Francesco, l’une des rues principales du quartier à l’entrée du couvent de San Salvatore, ils ouvrent spécialement deux magasins avec uniquement des décorations et des lumières de Noël. Issa, l’un des propriétaires, nous dit que l’endroit appartient aux scouts catholiques et que les ventes vont soutenir leur entreprise. Les scouts sont une institution chrétienne très importante en Terre Sainte, il suffit de penser que les groupes de musique scoute avec tambour et cornemuse ouvrent la procession de l’entrée officielle du Dépositaire à la Basilique de la Nativité le premier dimanche de l’Avent. Il n’est donc pas surprenant que si vous traversez les rues de Jérusalem, vous pouvez entendre des enfants pratiquer et répéter pour les célébrations ou si vous les voyez jouer.

Au son des cornemuses, en effet, même à Jérusalem, comme à Bethléem et dans de nombreuses villes de Terre Sainte, le début du mois de préparation pour Noël est inauguré avec des moments de fête et avec l’éclairage traditionnel de l’arbre. Dans la première semaine de l’Avent, l’arbre sur le toit de l’école Terra Santa est allumé, celui du quartier arménien et celui des éclaireurs qui organisent pour l’occasion une petite fête avec des stands de nourriture et un spectacle musical. Nous discutons avec Joséphine, Dina et Daniella, de très jeunes filles chrétiennes, alors qu’elles sont photographiées avec l’arbre illuminé derrière elles. Pour eux aussi, Noël signifie famille et prière: “Noël est un moment heureux pour nous”, déclarent-ils d’un commun accord. Sur les visages des nombreux enfants présents, la bouche toujours sale de sucre glace, et en observant les garçons et les familles chanter des chants de Noël, nous ne pouvons qu’être d’accord avec eux: Noël est la joie d’être avec des êtres chers . En fait, il semble que, au moins pour cette période de l’année, toutes les préoccupations quotidiennes dictées par la vie, ce qui n’est pas toujours facile pour les chrétiens de ce pays, soient mises de côté pour laisser place à des moments de joie et de joie à célébrer avec la communauté. “Nous décorons nos maisons avec l’arbre et la crèche comme le font tous les chrétiens” – poursuit Adir, 62 ans, en choisissant quelques décorations du magasin – C’est une période de l’année que nous passons avec les membres de la famille. Le jour de Noël, nous allons à la messe, puis nous déjeunons ensemble “.

Avec la saison de Noël, les nombreux marchés de la ville commencent également, un événement très ressenti par les chrétiens locaux et pas seulement. Vendredi dernier, au marché de Noël, organisé par la fondation Al-Mamal, des filles voilées et des juifs curieux ont également erré parmi les étals des produits artisanaux palestiniens. Noël devient un moment de rencontre entre différentes cultures et un moment supplémentaire pour essayer de créer ce pont de paix et de dialogue qui à d’autres moments de l’année semble si éloigné. L’Association pro Terra Sancta a également participé à l’événement en exposant les œuvres produites par les trois partenaires locaux avec lesquels elle collabore: les céramiques de Nusf Jubeil, les travaux de mosaïque du Mosaic Center et les savons des femmes de Shorouq de Bethany. Pour égayer la journée, il y avait aussi les enfants très doux de l’Institut Magnificat, avec un chapeau de Père Noël et un T-shirt blanc, ils ont chanté des chansons de la tradition de Noël du monde entier. Pour les chrétiens de Jérusalem et l’ensemble de la Terre Sainte, Noël est un moment joyeux pour vivre avec la famille et pour eux tous les souhaits et le soutien d’ATS pro Terra Sancta.