Mai 2017

Festival “Sous la tour” à Béthanie: impliquer la communauté dans la conservation pour le développement futur

“Qui ne connait pas son passé, n’a pas de futur“, dit Carla Benelli, coordinatrice des projets culturels d’ATS Association Pro Terre Sainte, une fois son discours à l’inauguration du festival de Béthanie terminé. Le festival du premier mai en arabe s’appelle Al-Aizaria. Son titre: “That Al-Qanatir”, littéralement “Sous la tour”, par référence au plus ancien édifice de la vieille ville du village près de la tombe de Lazare.

Et elle a raison: qui ne connait pas son passé ne pourra jamais construire son avenir. Et la ville de Béthanie peut tirer des grands bénéfices de son histoire, de son patrimoine religieux et culturel.

Le festival a été organisé par la municipalité de Béthanie, ensemble avec des associations locales pour les jeunes, ATS, le Mosaic Centre de Jéricho et avec la collaboration de l’ONG Misereor de l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS). La majorité de la communauté locale a participé: association et petites coopératives d’artisans mais aussi personnalités comme le maire Musa Al Shaer,le Ministre et Gouverneur de Jérusalem Adnan Al-Hussein Al-Araj et le console italien Luigi Mattirolo.

Dans leurs discours, ils ont tous voulu souligner l’importance de Béthanie dans le contexte historique et culturel du territoire et ils ont remercié Association Pro Terra Sancta et le Mosaic Centre pour leur important travail. Depuis désormais des années ils sont au travail pour la restauration et la conservation du site archéologique autour du terrain de la Custodie de Terre Sainte. Ils offrent donc des opportunités concrètes de développement économique et social, notamment pour les jeunes et les femmes.

L’objectif? Construire un parcours autour de la tombe de Lazare, visitée aujourd’hui par des nombreux pèlerins. On espère de pouvoir créer les conditions qui permettent de stimuler les activités économiques et culturelles des organisations de la société civile de Béthanie. Une coopérative de femmes spécialisée dans des productions artisanales est aussi impliquée dans le projet. Ainsi que étudiants et professeurs de l’université d’Al-Quds et les formateurs spécialisés de l’Université Catholique de Milan. 

En savoir plus sur le projet de Béthanie

Banner_2
Carla_1
Dabka_3
Dabka_8
Giochi bambini_1
VIP Tour_20
Magic Show_3
Magic Show_6
Shorouq Food_9
Shorouq Food_11
Taglio nastro_2
Carla_6
Recommandez facebook twitter google pinterest Imprimer Envoyer