Notre engagement aux côtés des personnes handicapées en Terre Sainte

email whatsapp telegram facebook twitter

L’attention qu’ATS pro Terra Sancta accorde aux personnes handicapées se manifeste dans différents projets qui ont pour objectif commun de faciliter les bénéficiaires ou à la fois la population handicapée locale et les touristes et les pèlerins qui vivent dans un état de handicap et ont souvent des difficultés pour atteindre les Lieux Saints.

Les chiffres dans les territoires palestiniens sont clairs. Le Bureau central palestinien de statistique, sur la base des données de 2017, rapporte que les personnes handicapées dans les territoires représentent environ 92 710, soit 2,1% de la population. La situation politique instable et la situation économique difficile dans les territoires palestiniens ne font qu’accroître les différences sociales et affectent gravement les couches les plus faibles de la population.

Le projet, mis en œuvre par l’Association pro Terra Sancta et Mosaic Center et financé par la Fondation Assistance Internationale (FAI), se développe dans les trois zones de Jéricho, Bethléem et Samarie où d’autres projets ont porté leurs fruits ces dernières années. L’objectif est de soutenir la population palestinienne à travers la mise en valeur du patrimoine culturel et la promotion du tourisme durable. Et on ne peut pas dire que le tourisme est correctement durable s’il n’est pas sans barrières.

A Betania, l’association Pro Terra Sancta, déjà en mars 2018, dans le cadre de l’initiative “Palestine accessible”, avec la contribution de l’Agence italienne de coopération et de développement, elle avait créé des lunettes 3D pour vous permettre de faire une visite virtuelle du tombeau de Lazare même à ceux qui n’ont pas la possibilité de descendre les marches raides pour y accéder.

Le but de cette nouvelle action conjointe avec les FAI dans les différents domaines est toujours de promouvoir le tourisme dans les territoires palestiniens au profit du développement de la communauté locale, sans laisser personne de côté.

En plus des nombreuses activités de promotion culturelle prévues, des travaux de rénovation ont débuté à Sebastia pour rendre accessibles aux fauteuils roulants deux chambres du Sebastia’s Mosaic Guesthouse. De cette façon, les personnes ayant des difficultés à marcher et qui ont besoin d’un fauteuil roulant pour se déplacer peuvent rester à Sebastia. Shadi, le directeur de l’établissement, se dit enthousiasmé par le projet: «Après 10 ans, la maison d’hôtes avait besoin de rénovation. Après ces travaux, nous serons enfin ouverts à tout le monde, personne n’est exclu ».

À Bethléem, en plus des nombreux travaux sociaux pour les enfants et les enfants handicapés que soutient Associazione Pro Terra Sancta, un centre a été créé pour la création de mosaïques dans lesquelles travaillent de jeunes enfants palestiniens. Parmi ces garçons se trouvent également Jasmine et Samah, deux jeunes femmes atteintes de surdité, qui ont trouvé un stimulus et une croissance personnelle dans leur emploi.

Voyager en Terre Sainte avec l’Association Pro Terra Sancta signifie donc voyager sans oublier les autres et contribuer à créer une société plus solidaire et inclusive.