Janvier 2016

Jordanie : la vie difficile des réfugiés syriens et irakiens

En Jordanie aussi, Association pro Terra Sancta collabore, depuis longtemps, avec les frères franciscains d’Amman, les paroisses latines et d’autres organisations locales afin de pallier l’urgence humanitaire des réfugiés fuyant les régions de conflit.

Ils viennent de Syrie, Irak ou Egypte. Il s’agit de familles qui cherchent asile car ils ont tout perdu sauf un tout petit rayon d’espoir qui leur permet de partir de zéro dans un autre pays. Certains d’entre eux sont obligés à rester dans des camps de réfugiés établis par les organisations humanitaires même si la plupart des réfugiés demande hospitalité aux communautés locales.

La Jordanie représente une étape fondamentale de cet exode éternel et accueille un nombre croissant de réfugiés : presque 1 million et demi de réfugiés provenant de Syrie, c’est-à-dire 21% de la population jordanienne peuplée de près de 7 millions d’habitants.

Avec l’intensification des conflits, la situation est aggravée, à partir de l’été 2014 : les écoles sont surpeuplées, les réfugiés n’ont pas le droit de travailler, sinon au noir, mais les salaires ont diminués de moitié alors que le coût de la vie est très cher. De nombreuses institutions ainsi et associations internationales y travaillent afin de garantir une première aide dans les situations d’urgence en établissant de camps de réfugiés et centres de secours, à travers la distribution de produits de base et un soutien psychologique qui est essentiel.

Cependant, le problème le plus grave se présent lorsque les familles ou les individus accueillis dans les centres d’accueil doivent laisser les camps de réfugiés pour aller dans des appartements ou quand les personnes qui louent une maison finissent leurs économies.

L’année dernière, grâce à l’aide de beaucoup de donateurs et d’amis, nous avons réussi à agir à ce niveau d’urgence en leur donnant une aide mensuelle pour les produits de base, le loyer, des médicaments et une assistance sanitaire.

De plus, des financements ont été accordés aux étudiants syriens, irakiens et jordaniens appartenant aux familles nombreuses et dans le besoin. Pour finir, une partie des fonds a été destinée aux œuvres caritatives. Un centre d’accueil pour les orphelins ainsi que l’école de Terre Sainte ont utilisé ces ressources pour acheter des vêtements, des sacs à dos et de la nourriture pour les enfants les plus pauvres.

« Grâce à l’aide de la part de nos frères chrétiens – nous dit une personne que nous avons aidée- je me sens soulagé. Maintenant je suis bien, surtout du point de vue spirituel ! » Pouvoir acheter des médicaments lui a permis non seulement de se remettre physiquement, mais aussi de se sentir aimé et pas abandonné par tout le monde.

Aidez les réfugiés en Jordanie signifie beaucoup. Soutenez-les !

Recommandez facebook twitter google pinterest Imprimer Envoyer