Novembre 2018

Jordanie: l’inauguration du nouveau atelier Rafedin

Vendredi 19 octobre, en présence du nonce apostolique en Irak et en Jordanie Mgr Alberto Ortega, du conseiller de la Nonciature apostolique d’Amman Mgr Lalli, du Vicaire patriarcal pour la Jordanie Mgr Shomali, du représentant de l’ambassade d’Italie en Jordanie Dr. Marco Salaris; à Amman, dans la paroisse de San Joseph, le nouvel atelier de couture Rafedin a été inauguré, un espace conçu et construit à l’instar des ateliers de couture les plus modernes.

La construction du nouveau laboratoire, qui fait partie du projet “Réconcilier l’avenir avec des fils d’espoir – Formation professionnelle pour femmes réfugiées en Jordanie Rafedín – Made by Iraqui girls”, financé par le COMITÉ 8×1000 de la Conférence Épiscopale Italienne et grâce à la contribution de la Mission-Zentral der Franziskaner et de l’Archidiocèse de Cologne, s’adresse aux jeunes Iraquiennes échappées de la guerre en les impliquant dans une activité de travail basée sur l’art du tissage sur la base des techniques et techniques de l’art textile italien.

Ce nouvel espace de travail a permis d’impliquer jusqu’à 10 nouvelles filles qui ont adhéré au projet Rafedin avec enthousiasme, joie et émotion, grâce aussi à l’accueil chaleureux des “vieilles filles Rafedin”, comme elles aiment se définir en plaisantant. Un nouvel espace enfin, plus grand et plus équipé, pratique et confortable, qu’elles ont déjà transformé en un environnement gai et accueillant. Parce que c’est aussi Rafedin, non seulement un lieu important pour la formation et le travail, mais aussi un environnement de partage dans lequel les jeunes filles ont redécouvert leur enthousiasme et leur sourire.

Le projet fait partie d’une série d’initiatives promues par ATS pro Terra Sancta, avec la participation de partenaires locaux, visant à aider les familles échappées de la persécution en Irak et à améliorer autant que possible leur séjour en Jordanie, malgré les difficultés tant matérielles que psychologiques auxquelles ils font face chaque jour. L’idée de ce projet découle de la volonté de soutenir les filles réfugiées irakiennes, dans leur condition de sujets particulièrement faibles, par le biais d’une activité concrète visant à acquérir de nouvelles compétences pouvant être utilisées à l’avenir dans le pays qui voudra les accueillir.

L’événement, auquel ont assisté environ 200 personnes, a été l’occasion de présenter à la clientèle la nouvelle collection automne/hiver créée par les filles sous la direction de la créatrice Antonella Mazzoni. Le dernier mois de formation a été particulièrement intense et exigeant pour les filles, mais également extrêmement stimulant et fructueux. Comme Antonella se le rappelle elle-même à tous les amis présents à l’événement, “les progrès enregistrés sont vraiment remarquables, impensables certainement lorsque la fantastique aventure de Rafedin a commencé il y a presque trois ans”. Mais ce qu’Antonella continue de ressentir après presque deux ans, c’est surtout « l’énergie et la force extraordinaire des filles, perceptibles par quiconque s’approche à cet incroyable projet ».

 

Recommandez facebook twitter google pinterest Imprimer Envoyer