Journal de Jéricho : “En écoutant le Bon Pasteur”

email whatsapp telegram facebook twitter

JerichoL’ATS pro Terra Sancta a lancé il y a quelques temps un nouveau projet pour soutenir la petite communauté chrétienne de Jéricho, qui gravite autour de la Paroisse du Bon Pasteur. Rosalie – collaboratrice volontaire de l’ATS pro Terra Sancta – passe trois mois à Jéricho pour s’occuper des exigences de la communauté, se mettant à disposition du projet “Jéricho, aide aux chrétiens en difficulté“.

Voici ce qu’elle nous écrit :

“Dans le petit village de Jéricho, chaque jour de la semaine, à 17h45, dans les rues, on entend derrière la prière de la dominante mosquée, à quelques mètres de celle-ci, le son des cloches de l’église qui appellent les 208 catholiques pour la messe du soir.

Tandis que l’odeur d’encens de l’heure d’adoration juste finie remplit les sens, les bancs se remplissent de jeunes et de moins jeunes, et le cœur humble de l’église catholique du Bon Pasteur commence à battre fortement. Pendant l’homélie, on entend le murmure étouffé de la sœur franciscaine Mayssa, syrienne, tandis qu’elle traduit le sermon pour sœur Luigina, maltaise, et les enfants se font taire les uns les autres, pour pouvoir entendre les paroles du Père Ibrahim Sabbagh. Quand on lui a demandé, après la messe, ce qu’il pensait de l’homélie, John, un des jeunes paroissiens, a répondu : “Abuna Ibrahim parle de manière à ce qu’on puisse comprendre”. Interrogé sur le motif pour lequel ils vont à la messe, Boulos, l’enfant de chœur âgé de treize ans, a répondu avec fermeté : “aller à la messe et servir est une façon de servir et de remercier Dieu”.

La communauté de Jéricho est bien loin d’être grande, mais grâce à ses membres, forts, et le Bon Pasteur pour les guider, c’est une famille chrétienne chaleureuse et accueillante à aller voir, à apprécier et de laquelle faire partie rapidement.

  • Célébrations eucharistiques du lundi au vendredi : à 18h00
  • Célébration eucharistique du dimanche : à 7h30 et à 9h30
  • Heure d’adoration du mardi : à 17h00
  • Confessions : chaque fois que nécessaire.”

***

[nggallery id=124]