Juin 2011

L’héritage culturel des mosaïques exposé à Jérusalem : grand succès pour l’initiative soutenue par ATS Pro Terra Sancta

Grand succès pour l’exposition « Mosaïques de la Terre Sainte » inaugurée en présence de représentants de toutes les institutions impliquées dans son organisation (le vice-président de l’université Al-Quds de Jérusalem, le représentant du bureau de l’Union européenne à Jérusalem, un représentant du ministère palestinien du tourisme et des antiquités, des représentants d’ATS Pro Terra Sancta et le président du Mosaic Centre de Jéricho – Comité pour la promotion du tourisme). Un grand nombre d’étudiants et de professeurs de l’université, plus particulièrement de l’Institut archéologique, étaient aussi présents. Un nombre important de journalistes de presse et de télévision palestiniens et européens avait fait le déplacement, donnant une impulsion immédiate à l’initiative en faisant connaître au monde entier l’importance de l’art de la mosaïque. « Très longtemps, l’art de la mosaïque a caractérisé l’art décoratif en Palestine dans les lieux civils et religieux de différentes cultures et différents peuples : de l’époque hellénistique aux Mamelouks, du IIe siècle avant Jésus-Christ au XIVe siècle de notre ère » explique Carlo Benelli, historien de l’art et coordinateur du projet pour ATS Pro Terra Sancta. « La mosaïque a aussi été un élément d’échange et de dialogue entre les différentes cultures méditerranéennes. Le Mosaic Centre de Jéricho travaille pour leur redécouverte, qui est toujours une source de curiosité et de réflexion pour la population locale. »

ATS Pro Terra Sancta est engagée depuis des années dans des activités de restauration et de conservation dans le centre historique de Sébaste, où les travaux se poursuivent constamment. « Les découvertes continuent de nous surprendre » raconte Carla Benelli. « En ce moment, nous travaillons au nettoyage d’une grande salle de l’époque des Croisades qui encore récemment servait d’égout pour les maisons avoisinantes. La récupération du site est extraordinaire, non seulement pour sa valeur historique, mais aussi parce qu’elle nous permet de soutenir l’économie de la ville en employant des travailleurs locaux. »

Depuis plusieurs années, une hôtellerie est ouverte à Sébaste, permettant aux pèlerins, touristes et amoureux de la Palestine et de la nature de passer du temps en Samarie et d’aider ainsi l’économie locale.

Recommandez facebook twitter google pinterest Imprimer Envoyer
sur le même sujet

« Personne ne vient de nulle part. Nous avons tous des racines communes » : le message fort délivré lors de la Conférence sur la mosaïque palestinienne. (Juin 2016)

La “Palestinian Mosaic International Conference” arrive! (Mai 2016)

Une seule famille chrétienne à Sébaste (Septembre 2015)

Jeunes mosaïstes au travail : la précieuse mosaïque de Capharnaüm est restaurée (Novembre 2014)

Sabastiya: inauguration de la nouvelle maison d’hôtes, pour un tourisme solidaire (Octobre 2014)

Sébaste, tourisme accueillant et solidaire (Juin 2014)

Les consuls italiens de Jérusalem visitent Sebastia (Mars 2014)

Beaucoup de visiteurs à Vicence à la découverte de Sabastiya (Mai 2012)

Nouvelle étape pour l’exposition sur Sabastiya : le Festival biblique de Vicence (Mai 2012)

L’exposition des mosaïques antiques de la Palestine inaugurée à Hébron (Juillet 2011)

Pelerinages à Sebaste (Juin 2011)

Succès pour l’initiative d’ATS Pro Terra Sancta : l’exposition de mosaïques à Jérusalem (Juin 2011)

La ville de Sébaste dans les médias : comment le projet d’ATS pro Terra Sancta fait revenir petit à petit les touristes et les pèlerins dans la ville de Jean le Baptiste (Mai 2011)

Grand succès pour la conférence sur Sébaste, organisée en Palestine par l’ATS pro Terra Sancta (Avril 2011)

Le catalogue exclusif de l’exposition sur Sabastiya est en ligne (Avril 2011)

Sébaste: à l’Université Catholique de Milan, une exposition sur la ville de Baptiste (Février 2011)

Sébaste en exposition: photos et vidéos dédiées à ce splendide village, fin février à Milan (Février 2011)

Les travaux se poursuivent à Sébaste – l’expérience d’une archéologue italienne qui y travaille (Janvier 2011)

Jean-Baptiste et les lieux de mémoire en Terre Sainte : une production vidéo exclusive (Novembre 2010)

“Michele Piccirillo, franciscain archéologue, entre la science et la providence” (Novembre 2010)