“La charité est le premier commandement” : le témoignage des centres estivaux d’Alep

email whatsapp telegram facebook twitter

Les centres estivaux d’Alep ont rouvert leurs portes hier, après avoir été fermés à cause de la nouvelle vague de violence des derniers jours. Des dizaines de missiles djihadistes ont pris pour cible la zone du collège franciscain de Sant’Antonio (un des lieux de la Custodie soutenu ces dernières années par l’association pro Terra Sancta). Le couvent n’a pas été touché mais le quartier a été gravement endommagé.

Depuis la ville désormais symbole du conflit syrien, le père Firas Lufti nous avait écrit :

« Un missile a touché un Luna Park et a causé la mort de beaucoup d’enfants qui s’amusaient lors de la fête musulmane du sacrifice. L’hôpital qui se trouve devant notre collège n’était pas en mesure de secourir assez rapidement tous les blessés et mutilés, en majorité des enfants. Cette nuit-là, nous n’avons pas fermé l’œil. Coups de feu et bombardements ininterrompus. Une des femmes engagées dans mon couvent a perdu sa maison à cause d’un missile qui a presque tout détruit. […] En résumé, rien ne semble encore résolu. On parle de trêve, mais l’idée est avortée avant même d’avoir été conçue ! Nous restons tout de même dans les mains du Seigneur. Priez pour nous afin que le Seigneur nous donne la Paix tant attendue et espérée. »

On compte au moins 40 morts et plus de 200 blessés. Pour cette raison, les activités des centres estivaux ont repris avec la visite des enfants à leurs amis et camarades blessés. Car, comme l’explique également frère Firas, « la charité est le premier commandement, c’est même le seul et unique. C’est ce que nous enseignons aux enfants de notre centre estival. »

Dans un moment aussi terrible pour la France et le monde entier, le témoignage incessant de la communauté d’Alep laisse sans voix. Soutenir cet exemple de miséricorde, qui est la vraie réponse face au mal, représente une possibilité concrète de donner à la Syrie l’espoir d’un avenir plus beau et plus juste.

Toi aussi, soutiens les franciscains d’Alep !

 

Traduction vers le français fournie par Mondo Agit dans le cadre du projet de PerMondo (traduction gratuite pour les ONG et les associations sans but lucratif). Traductrice: Anaïs Contet; Réviseuse: Pauline Richer.