La liste de mariage ? Un don spécial pour Bethléem

email whatsapp telegram facebook twitter

Maurizio et Valentina ont souhaité que leur mariage soit un don pour les autres, ils se sont mariés à Assise guidés par les frères franciscains impliquant un grand nombre de personnes et à ceux-ci ils ont fait appel à leur générosité, pour apporter providence à qui était dans le besoin. Pour cela ils sont décidé e faire une liste de mariage très particulière : ils ont récolté les dons d’amis, de parents et connaissances et en avril sont partis pour la Terre Sainte. Ils y étaient déjà allés plusieurs fois, cette fois-ci cependant ils n’y sont pas allés seulement pour prier, mais surtout pour connaître et partager leur temps avec les pierres vivantes de cette terre.

Le mois suivant leur voyage, grâce à leur don vraiment particulier, Association pro Terra Sancta a pu mener à bon terme trois projets dans trois différentes et fondamentales réalités à Bethléem : la crèche des sœurs franciscaines au camp de réfugiés d’Aida, la maison d’accueil pour les enfants handicapés Hogar Niño Dios, et le centre de jour pour personnes âgées de la Société Antonienne.

La crèche, située à l’intérieur du camp de réfugiés d’Aida, accueille aussi bien les enfants qui habitent dans le camp que des enfants venant de BeitJala, Beit Sahour et Doha, villes proches de Bethléem. La situation à l’intérieur du camp est plutôt complexe et les enfants vivent souvent dans des familles très pauvres avec des problèmes. Les sœurs franciscaines ont pour cela crée une petite oasis dans laquelle les petits peuvent jouer, être ensemble et grandir en sérénité. Grâce à la donation de Maurizio et Valentina, les sœurs de la crèche ont réussi à acheter des jouets : une balançoire à mettre dans le jardin, une petite maison et des piscines de balles en mousse à mettre dans la salle de jeux interne. Malgré que le mur de séparation entre Israël et la Cisjordanie soit en face de la clôture de la crèche, les enfants semblent ne pas y faire attention, enthousiastes du beau temps et des nouveaux jeux.

A l’Hogar Niño Dios, par contre, les biens de premières nécessités sont ceux qui viennent le plus souvent à manquer. Hébergeant vingt quatre enfants et filles handicappées, les sœurs qui gèrent la maison ont décidé d’utiliser ce qu’elles ont reçu pour acheter des vêtements, des médicaments, de la nourriture et des cahiers.

Enfin, la partie du don destinée à la Société Antonienne a été utilisée pour construire une plateforme qui facilite la montée et la descente des personnes âgées en fauteuil roulant ?(carrozzina)qui, trois fois par semaine participent aux activités du centre de jour. Entre autre, vu l’arrivée du beau temps, il a été projeté d’offrir des tables et des chaises d’extérieur, pour permettre aux hôtes de la maison de s’asseoir à l’air libre et d’effectuer leurs activités dans le jardin et la véranda également.

La décision de soutenir les structures citées ci-dessus concorde avec le désir de soutenir les plus faibles et sans défense. Dans le contexte difficile des Territoires Palestiniens, où la population vit dans un état de tension continuelle, il devient fondamental de prendre soin des personnes âgées – ceux qui représentent le passé et les traditions de ce lieu – et garantir une éducation aux plus petits, qui représentent l’espoir le plus grand pour de futurs changements. Le don que Maurizio et Valentina ont fait à la crèche, à l’Hogar et au centre de jour de la SocietaAntoniana représente donc un cadeau spécial et inoubliable, pour lequel on ne peut qu’être reconnaissant, et il l’a été d’autant plus qu’ils ont souhaité connaître en personne les enfants et les personnes âgées d’une Bethléem trop souvent laissée en marge.

Maurizio et Valentina, par leur choix, non seulement ont fait un geste concret de solidarité envers les plus nécessiteux, mais ont aussi donné un témoignage fort de proximité et d’encouragement aux acteurs locaux, religieux ou pas, qui chaque jour reçoivent le défi de la mission dans une Terre à la recherche de paix et d’espoir.

Vous aussi pouvez aider l’Association pro Terra Sancta à soutenir le travail de nombreuses œuvres caritatives à Bethléem. Nous pouvons organiser, si vous le souhaites, une visite spéciale focalisée sur ces œuvres caritatives, afin de connaître de plus près les problèmes et les besoins de cette terre. Contactez visit@main.ats.brera13studio.com pour organiser un voyage de découverte des projets.