Mars 2014

Le projet du Terra Sancta Museum présenté aux consuls de Jérusalem

Les consuls généraux de Jérusalem et les diverses délégations consulaires, venus spécialement, ont été accueillis au siège de la Custodie de Terre Sainte par le père Pierbattista Pizzaballa. Devant eux, des objets parmi les plus précieux, que la Custodie exposera dans le nouveau Terra Sancta Museum.

En effet, vendredi 7 mars, au couvent du Saint Sauveur à Jérusalem s’est déroulée une rencontre privée avec les consuls généraux pour leur présenter cet important et ambitieux projet, par lequel les franciscains de Terre Sainte voudraient montrer au monde les trésors qui leur ont été offerts au long des siècles. Avec ce projet, ils désirent également aider les pèlerins et les visiteurs venant du monde entier, ainsi que la communauté locale, à mieux comprendre l’histoire de la chrétienté et de ces lieux. ATS Pro Terra Sancta, l’ONG de la Custodie, a été chargée de réaliser le projet et de coordonner les activités de financement.

Etaient présents, pour écouter les paroles du Custode Pizzaballa et pour admirer ces objets très précieux, le Consule Général d’Italie, M. Davide La Cecilia, qui a apporté son concourt à l’organisation de cet évènement, le Nonce et Délégué Apostolique Mgr. Giuseppe Lazzarotto, le Consul Général de Belgique M. Bruno Jans, et encore M. Yves Corbel, membre de la commission culturelle du Consulat Général de France, en compagnie de Mme Maria Magro, épouse du Consul Général de France Hervé Magro, le Consul Général de Suède M. Axel Wernhoff, M. Ryan Purnell et Mme Yael Lempert, délégués de l’Ambassade des Etats Unis, M. Mustafa Sarniç, ambassadeur de Turquie, et M. Sergio Piccolo, directeur des opérations de la représentation de l’Union européenne à Jérusalem.

Le Custode de Terre Sainte, en présentant cette initiative à l’envergure internationale et à destination de tous et pas seulement du monde catholique et franciscain, a affirmé : « l’histoire de la Chrétienté et l’histoire des Franciscains, qui depuis huit siècles sont les gardiens des Lieux Saints, constituent un patrimoine qui fait partie de l’histoire de cette terre et de tous les pays qui ont toujours gardé un fort lien avec Jérusalem et la Terre Sainte. Toutefois, elle garde aussi une signification fondamentale pour tous les chrétiens du monde ».

Le père Pizzaballa a aussi souligné la portée éducative et l’implication pour la communauté locale du futur musée; en effet, les trois sections du Terra Sancta Museum – archéologique, historique et multimédia – pourront être visitées par les nombreux étudiants des écoles locales. Elles offriront du travail et permettront un apport culturel pour beaucoup de jeunes ; elles constitueront également une occasion de dialogue avec les nombreuses institutions culturelles qui existent déjà dans la Ville sainte.

Après la présentation du projet, les Consuls Généraux ont pu accéder aux Archives historiques de la Custodie de Terre Sainte et voir de près les nombreux objets exposés pour l’occasions dans le salon de la curie custodiale : de l’épée de Geoffroy de Bouillon à divers firmans ottomans décorés avec minutie de feuilles d’or ; d’une dalmatique du début du XVIIIe siècle – don du Cardinal Ottoboni – à une chape pontificale offerte par Louis XIII en 1621, qui fait partie d’un ensemble liturgique composé de quatorze pièces d’extraordinaire beauté ; du petit trône et des chandeliers en argent réalisés à Messine à l’époque du Règne des Deux Siciles et offerts par Philippe IV, Roi d’Espagne, à un codex avec enluminures de la moitié du XIIIe, don du Duc de Lancaster.

Une petite sélection d’un vaste patrimoine couvrant plusieurs siècles et qui raconte une histoire de proximité et de relations entre la Terre Sainte et le reste du monde. Un patrimoine que l’on veut rendre public pour donner à tous la possibilité de connaître et approfondir cette richesse historique, archéologique et artistique dont les franciscains sont les gardiens depuis des siècles.

12992848145_58abd13f15_c
12993002845_08046a4be5_c
12993113023_3a594e089c_c
12993127085_e290c551b6_c
12993141795_f93886deb5_c
12993179923_22151d5eac_c
12993217223_a40f71c8ae_c
12993286284_e0d4d94e7b_c
12993419754_9f9f9d00c5_c
12993422863_522d88f164_c
12993497465_5a24782065_c
12993668344_7c60b674b4_c
12993682553_0fa7147d9f_c
12993740043_26aab939f9_c
12994058974_4388844267_c
12996355914_9bd33e44ff_c
12998458924_8f831f7006_c
Recommandez facebook twitter google pinterest Imprimer Envoyer
sur le même sujet

SBF Archaelogical Collections du Terra Sancta Museum: préparation et découvertes en attente de l’ouverture (Mai 2018)

Les mortiers du chantier du Terra Sancta Museum (Janvier 2018)

Avec Rozan et Dima au Terre Sancta Museum (Octobre 2017)

De la Terre Sainte à Milan, une passion contagieuse pour la beauté et la conservation (Avril 2017)

Terre Sainte Muséum, sur la Voie Douloureuse: personne ne le sait. Pourquoi? (Février 2017)

Douze ans Custode. Douze ans Président (Juin 2016)

Terra Sancta Museum – Via Dolorosa (Mai 2016)

Découvrez la Via Dolorosa! (Mars 2016)

Terra Sancta Museum : que le spectacle commence ! (Mars 2016)

Terra Sancta Museum: en attendant les locaux, les collections se préparent (Août 2015)

Terra Sancta Museum, une cérémonie célébrée par le Custode de Terre Sainte pour la pose de la première pierre (Juin 2015)

Urgence Syrie, entretien avec le père Pierbattista Pizzaballa (Mai 2015)

Musée du Saint Suaire de Turin: avant-première du Terra Sancta Museum (Mai 2015)

Le Joyeux Noël du Custode de la Terre Sainte,Père Pierbattista Pizzaballa (Décembre 2014)

Terra Sancta Museum, Jérusalem (Septembre 2014)

La présence franciscaine en Syrie (Juillet 2014)

Jacopo et les médailles de la collection Piccirillo : le récit d’un archéologue volontaire à Jérusalem (Avril 2014)

Le message du père Pizzaballa, Custode de Terre Sainte et Président de l’ATS pro Terra Sancta, pour Noël 2013 (Décembre 2013)

Les activités d’étude et de valorisation du patrimoine archéologique de la custodie se poursuivent en vue du nouveau Terra Sancta Museum (Décembre 2013)

Bulletin du musée archéologique : les nouvelles de septembre et octobre (Novembre 2013)