Mai 2018

L’éducation à Bethléem: histoire de Jameela et Reem

Jameela et Reem sont deux cousins ​​de 15 ans qui fréquentent l‘école Saint Joseph pour filles, non loin du centre historique de Bethléem. Jameela et Reem ne sont que deux des 238 filles de cette institution qui sont aidées avec les frais, grâce au soutien de l’ATS pro Terra Sancta à travers les fonds de parrainage. Comme beaucoup d’autres de la ville où Jésus est né, ils éprouvent un fort malaise familial (alcool, violence domestique, drogue, divorce, chômage). Pour cette raison, ils ont besoin d’une aide constante à la fois pour l’éducation et pour vivre dans une vie décente.

L’histoire de ces deux filles, qui rêvent de devenir avocate et médecin, est en effet liée à un ange qui les protège. Leur ange est nommé Soeur Stephany, directrice de la Maison de la Paix à Bethléem, une structure d’accueil qui abrite 29 garçons palestiniens orphelins et avec de graves problèmes familiaux, juste à la frontière entre les territoires. Elle est en Terre Sainte depuis 19 ans, avec deux autres Sœurs de Sainte Elisabeth, elle accueille chaque jour ses enfants en tant que mère à leur retour de l’école. «La chose importante est de leur fournir tout le nécessaire pour qu’ils se sentent chez eux» nous dit la sœur, non seulement des repas et un lit, mais aussi une aide scolaire supplémentaire grâce à quatre enseignants et quelques bénévoles auxquels s’ajoute une aide spirituelle et psychologique quotidienne . “Pour moi – ajoute-t-elle – il est essentiel de comprendre ce qu’ils veulent vraiment pour leur avenir”.

Grâce à l’aide qu’ils reçoivent, ces étudiants peuvent étudier. Certains d’entre eux, ayant terminé la Terra Sancta School ou l’école Saint Joseph, fréquentent l’université en Pologne ou d’autres ont déjà fondé une famille.

Donc Soeur Stephany n’est pas seulement une mère mais aussi une «grand-mère» pour ces gars. Les familles sont souvent invitées à participer aux activités de cette petite institution ou à venir demander et recevoir des conseils. “L’éducation est très importante et non seulement apprise des livres mais aussi de la famille”, conclut la mère, il est donc favorable aux enfants de rencontrer leurs parents, car “parfois il arrive que, même avec l’aide de Dieu, certains les problèmes sont résolus “.

L’éducation et les soins de ces sœurs permettent à ces jeunes de vivre, comme Jameela et Reem, dans leur terre difficile comme dans une maison de la Paix comme devrait l’être la Terre Sainte.

Recommandez facebook twitter google pinterest Imprimer Envoyer
sur le même sujet

Les mains et le cœur de Mattia : un jeune kinésithérapeute pour les personnes âgées et les enfants de Bethléem (Mars 2018)

Nouvelle adresse technologique du Terra Sancta School de Bethleem : un pari à l’avant-garde (Mars 2018)

Le Champ des Bergers, lieu de la première annonce (Janvier 2018)

Noël à Bethléem: les visages d’une crèche vivante (Décembre 2017)

Noël à côté des enfants malades de Bethléem (Décembre 2017)

En classe avec l’Institut Arabe de Bethléem: “Il ne suffit pas de se connaître et de s’intéresser, mais il faut aussi valoriser l’autre” (Février 2017)

Avec la Conférence Episcopale Italienne dans les écoles : réduisons la violence sur les bancs de Bethléem ! (Novembre 2016)

Le soutien aux pierres vivantes de Bethléem continue grâce à la Fondation François d’Assise (Octobre 2016)

Nous produisons des talents : le projet “Bethlehem Flour” pour les femmes de Bethléem (Juillet 2016)

Association pro Terra Sancta – Nos meilleurs voeux pour un Noël Saint (Décembre 2015)

“Vous me trouverez dans le son” : cours de formation pour musicothérapeutes à Bethléem (Juillet 2015)

Camp d’été à Bethléem, l’enthousiasme des plus petits (Juillet 2015)

L’année scolaire se termine: une grande fête pour les diplômés du Terra Sancta College de Bethléem (Juin 2015)

La liste de mariage ? Un don spécial pour Bethléem (Juin 2015)

Le personnage du mois : Naila, assistante sociale à Bethléem (Juin 2015)

A Bethléem une journée avec les personnes âgées du centre diurne de la Société Antonienne (Mai 2015)

Classes renouvées et plus sûres: la surprise pour les petits élèves de la crèche de Sainte Caterine à Bethléem (Avril 2015)

Le problème de l’eau, une aide concrète à Bethléem : de nouvelles citernes (Février 2015)

Video: lancement de la campagne de Noël, avec une nouvelle opportunité (Décembre 2014)

Les voix des enfants de Bethléem, entre l’étude, la cantine et le terrain de football (Décembre 2014)