L’engagement de l’ATS pro Terra Sancta envers le handicap se poursuit

email whatsapp telegram facebook twitter

De nouveaux rendez-vous pour sensibiliser, éduquer et informer les enseignants, les parents et les opérateurs du secteur palestinien sur la question délicate du handicap. L’ATS Pro Terra Sancta a soutenu la semaine dernière un cycle de rencontres sur le thème de la psychomotricité fonctionnelle en collaboration avec l’Institut Supérieur de Formation, de Mise à jour et de Recherche (ISFAR) et l’initiative Ana Insan avec son fondateur et organisateur du congrès, le Professeur Sami Basha.

Paola Ricci, professeur à l’ISFAR et spécialisée en psychomotricité fonctionnelle a donné le cours avec beaucoup de poigne et de passion. Les structures ayant accueilli l’initiative sont le ministère de la santé à Jenin, le Star Mountain Rehabilitation Center à Ramallah, l’institut Effeta à Bethléem et pour finir, l’université de Hébron.

Dans les Territoires Palestiniens Occupés, le taux de handicap est très élevé : le nombre de personnes vivant avec un handicap s’élève à environ 170 000. Le handicap est souvent vu comme un tabou, comme quelque chose de quoi avoir honte : ceci est principalement dû à l’héritage culturel, souvent aggravé par l’ignorance et le manque de structures adaptées dans lesquelles les personnes handicapées peuvent recevoir une assistance.

Il semble cependant qu’un changement sensible soit en train de se faire dans la societé palestinienne : la societé civile est en train de bouger, créant de petites associations de parents et participant à des rencontres formatrices sur le thème du handicap ; des centres spécialisés en réhabilitation sont en train de naître, ainsi que des centres de jour qui prennent en charge les personnes handicapées afin de les inclure dans un programme facilitant le développement de leurs capacités motrices et psychiques.

C’est pour cela que l’ATS Pro Terra Sancta continue à promouvoir des initiatives pour sensibiliser les enseignants et les opérateurs sociaux qui ont à cœur l’éducation des enfants handicapés dans les territoires palestiniens. Souvenons-nous également de l’engagement de l’ATS pro Terra Sancta en soutien aux enfants handicapés de la Bande de Gaza à travers le projet “Urgence Gaza”.