Les derniers conteneurs de porphyre sont arrivés à Capharnaüm pour le pavage du nouveau site archéologique

Le déchargement des 7 derniers conteneurs de dalles et de dés de porphyre provenant du Trentin s’est terminé à Capharnaüm dans la chaleur pesante du mois d’août, grâce à une donation de la Province de Trente et à l’implication du consortium d’entreprises de construction d’Albiano (Trentin).

Les 17 conteneurs de porphyre sont à présent tous disposés sur la petite place du couvent de Capharnaüm, en attendant que les travaux de pose commencent, en novembre cette année. En effet, le porphyre sera utilisé pour la réalisation d’un nouveau pavage sur le site archéologique rénové, permettant aux visiteurs et aux pélerins de se déplacer entre les restes archéologiques de la ville de Jésus.

Le projet de Capharnaüm, promu par l’ATS pro Terra Sancta, s’inscrit dans un programme culturel général lancé par la Custodie de Terre Sainte. Les objectifs sont les suivants : promouvoir une connaissance documentée de l’histoire de la chrétienté en Terre Sainte, ainsi qu’informer sur l’expérience de la présence franciscaine et sur l’œuvre actuellement développée par la Custodie dans les Lieux Saints.

***

[nggallery id=163]