Les images de Gaza et de la petite communauté chrétienne qui y vit

email whatsapp telegram facebook twitter

cristiani GazaCe sera parce que, vivant et parcourant la Terre Sainte, on s’habitue aux check-points, aux contrôles militaires et aux situations de tension. Ce sera du fait que, depuis des années, les télévisions et les journaux nous bombardent d’images et de nouvelles sur la situation dans la bande de Gaza. Ce sera qu’avec le relâchement du blocus, la vie quotidienne et la disponibilité de produits et de biens, aux dires de ceux qui vivent à Gaza, semble s’être améliorée. L’impact, en « entrant » dans la bande de Gaza et en arrivant à Gaza City est peut-être moins fort de ce à quoi l’on pourrait s’attendre. Beaucoup de circulation et de saleté, de vieilles voitures, par ailleurs en mauvais état, des immeubles et des édifices détruits et laissés en l’état, il y en a certes. Mais, on trouve aussi des marchés colorés, des magasins qui ont sur leur étagères des objets de tout genre, une plage pleine de jeunes qui pêchent, nagent et jouent. Beaucoup d’enfants. La pauvreté frappe certainement et plus encore, les regards éteints de nombreux enfants. Peu nombreux sont ceux qui rient, en flânant dans le souk principal. Les difficultés sont nombreuses et rares les espérances. A l’intérieur de la communauté chrétienne aussi, qui, comme chaque Dimanche, se retrouve dans la cour du Patriarcat, petite oasis de paix au centre de Gaza City.

« Les jeunes ne savent pas quoi faire : ils ont étudié, ils ont appris un métier mais ils ne peuvent pas trouver de travail », raconte le Père Elias, vicaire de Gaza en nous accompagnant dans la visite de l’une des deux écoles catholiques de Gaza, les meilleures de tout le territoire. Nous entrons également dans les deux centres d’accueil pour jeunes handicapés et parlons avec les spécialistes présents, écoutant de nombreuses histoires d’abandon et d’accueil, d’amour et de besoin. Et surtout, nous nous rendons compte du fait que, malgré les difficultés innombrables, les chrétiens continuent leur œuvre de charité et de soutien envers les plus nécessiteux. Et lancent un appel à l’aide à ceux qui, de chez eux, veulent soutenir la présence chrétienne dans la Bande de Gaza.

***

[nggallery id=52]

***

Le projet

***

Autres nouvelles sur le projet « Sébastia » (par ordre chronologique) :

Gaza et les Chrétiens: le projet d’ATS pro Terra Sancta à Gaza démarre (Juillet 2010)

***

Participez par un don à la conservation des lieux saints chers à tous les chrétiens. Soutenez la présence chrétienne en Terre Sainte !

https://www.proterrasancta.org/fr/aider/