Nouvelles alarmantes de Syrie. Le custode de Terre Sainte, Père Pizaballa : « Nous venons en aide à ceux qui ont perdu espoir »

Des miliciens djihadistes d’Al Nusra et autres mouvances salafistes, ont occupé cette nuit le village chrétien de Kanye en Syrie. Ils ont imposé la charia à la population et les femmes ont du revêtir le voile islamique, sous peine d’exécution immédiate. Un habitant a pu donner l’alerte grâce au soutien de l’archevêque émérite d’Alep , Mgr Giuseppe Nazzaro : «Nous craignons – dit l’évêque – que la population soit obligée de fuir en masse ou de se convertir à l’islam si elle ne veut pas se faire massacrer ».

Dans le nord du pays, qui échappe au contrôle des forces gouvernementales, la composante laïque de l’opposition au régime de Bachar al-Assad s’affaiblit chaque jour un peu plus au profit des groupes extrémistes. Certains témoignages confirment que ces groupes les plus radicaux ont pris le contrôle du territoire et entendent le gouverner comme un “émirat” où seule la charia ferait loi.

La situation est particulièrement risquée pour les minorités chrétiennes. Celles et ceux qui refusent d’obéir s’exposent aux terribles sanctions prônées par cette interprétation rigoriste et extrémiste de l’Islam. L’objectif est affiché : pousser les chrétiens à l’exode.

Les Franciscains ont décidé de rester afin d’être présents et « secourir – comme l’exprimait récemment le custode – ceux qui ont tout perdu, jusqu’à l’espoir ». Nous avons déjà récolté de nombreux dons durant ces deux années et demie de conflit, grâce à la générosité de nombre d’entre vous. Ce n’est malheureusement pas suffisant car l’urgence est devant nos yeux, bien présente. Soutenez le peuple syrien et les minorités chrétiennes par un don, aujourd’hui, encore plus qu’hier, ils ont besoin de nous.

email whatsapp telegram facebook twitter