icon-campaign

Syrie/Alep – Un nom et un avenir

Syrie

CONCOURS ET OBJECTIF

En décembre 2016, les troupes gouvernementales syriennes ont repris possession de la partie orientale d’Alep, traversée par la ligne de feu depuis deux ans. Cette partie de la ville est quasiment rasée et est encore aujourd’hui l’un des quartiers les plus pauvres et les plus dégradés d’Alep.

Pro Terra Sancta s’engage à soutenir le projet «Un nom et un avenir» à l’Est d’Alep. En son sein, soins et protection sont offerts à tous les enfants orphelins et abandonnés, surtout lorsque ces enfants sont nés d’épisodes de violences sexuelles, fréquents pendant la guerre. En fait, le mépris est courant pour ces filles et ces garçons, ainsi que pour leurs mères, qui sont considérées comme porteuses de péché. Les nourrissons se voient même refuser l’accès au registre.

Le projet «Un nom et un avenir» est né grâce aux efforts conjoints du vicaire apostolique d’Alep, Mgr. George Abou Khazen, du père franciscain Firas Lufti et du mufti d’Alep Mahmoud Akam et, en 2020, a assisté 1 200 enfants et 600 femmes. Les plus petits sont soumis à des soins médico-psychologiques d’urgence et bénéficient d’un espace de croissance adéquat; les mères sont au contraire initiées à un métier, afin qu’elles puissent acquérir une indépendance morale et matérielle.

DONNEZ POUR LE PROJET UN NOM ET UN AVENIR

SOUTENIR LE PROJET EN Syrie

Favoriser les liens entre la Terre Sainte et le monde