NOS ACTIVITÉS

CONSERVATION ET DÉVELOPPEMENT

En contribuant à la préservation des lieux saints, l’Association pro Terra Sancta s’engage à mieux faire connaître leur valeur dans toutes les communautés locales, y compris les juifs et les musulmans. Les activités de préservation et de développement sont également une occasion de former des ouvriers qualifiés et des artisans, de créer des emplois pour les jeunes (en particulier des femmes et des personnes handicapées) et de générer des sources de revenus grâce à des activités sociales et culturelles liées au tourisme durable.
La récupération et la mise en valeur du patrimoine culturel sont également un moyen de favoriser la rencontre et la coexistence entre différents peuples vivant sur cette terre choisie et aimée par Dieu.

ÉDUCATION ET ASSISTANCE

Les projets d’éducation et de soutien apportent une assistance aux plus pauvres et aux plus démunis. Ils se concentrent sur l’éducation des nouvelles générations afin de créer l’espoir d’un avenir de paix et de développement. Divers projets ont été réalisés, directement ou en collaboration avec des œuvres caritatives de Terre Sainte, pour venir en aide aux nécessiteux (en particulier pour les enfants handicapés et les femmes en difficulté) et pour former les nouvelles générations de jeunes. Nous soutenons les enfants handicapés, les personnes âgées, les familles pauvres, en particulier les femmes.
Enfin, nous sommes très déterminés à fournir une assistance médicale et sanitaire aux personnes qui ne peuvent pas payer les soins essentiels.

URGENCES

Les urgences humanitaires au Moyen-Orient sont toujours très dramatiques, en particulier dans la région appelée «région de Saint-Paul» (Liban, Syrie, Jordanie). De violents combats ont encore lieu à distance de marche de certains des lieux saints les plus importants de notre foi.
Nos projets en faveur de la population couvrent la distribution de biens primaires (y compris les médicaments) et, dans la mesure du possible, la reconstruction de ce qui a été détruit par la guerre, afin de favoriser la renaissance et le développement de la société civile.

NOS ACTIVITÉS

CONSERVATION ET DÉVELOPPEMENT

En contribuant à la préservation des lieux saints, l’Association pro Terra Sancta s’engage à mieux faire connaître leur valeur dans toutes les communautés locales, y compris les juifs et les musulmans. Les activités de préservation et de développement sont également une occasion de former des ouvriers qualifiés et des artisans, de créer des emplois pour les jeunes (en particulier des femmes et des personnes handicapées) et de générer des sources de revenus grâce à des activités sociales et culturelles liées au tourisme durable.
La récupération et la mise en valeur du patrimoine culturel sont également un moyen de favoriser la rencontre et la coexistence entre différents peuples vivant sur cette terre choisie et aimée par Dieu.

ÉDUCATION ET ASSISTANCE

Les projets d’éducation et de soutien apportent une assistance aux plus pauvres et aux plus démunis. Ils se concentrent sur l’éducation des nouvelles générations afin de créer l’espoir d’un avenir de paix et de développement. Divers projets ont été réalisés, directement ou en collaboration avec des œuvres caritatives de Terre Sainte, pour venir en aide aux nécessiteux (en particulier pour les enfants handicapés et les femmes en difficulté) et pour former les nouvelles générations de jeunes. Nous soutenons les enfants handicapés, les personnes âgées, les familles pauvres, en particulier les femmes.
Enfin, nous sommes très déterminés à fournir une assistance médicale et sanitaire aux personnes qui ne peuvent pas payer les soins essentiels.

URGENCES

Les urgences humanitaires au Moyen-Orient sont toujours très dramatiques, en particulier dans la région appelée «région de Saint-Paul» (Liban, Syrie, Jordanie). De violents combats ont encore lieu à distance de marche de certains des lieux saints les plus importants de notre foi.
Nos projets en faveur de la population couvrent la distribution de biens primaires (y compris les médicaments) et, dans la mesure du possible, la reconstruction de ce qui a été détruit par la guerre, afin de favoriser la renaissance et le développement de la société civile.