Mars 2017

Restaurer pour préserver la foi : inaugurée l’édicule du Saint Sépulcre

Les gens se rassemblent dans les ruelles de la vieille ville de Jérusalem, pressés. Ce n’est jamais arrivé avant. Cette foule parle d’elle-même : l’inauguration de l’édicule du Saint Sépulcre est un événement unique.

A l’intérieur de Saint Sépulcre les chaises sont disposées en cercle autour de l’édicule restaurée après  dix mois de travaux. Les chaises se divisent en sections en fonction des communautés : les grecs orthodoxes, les latins et les arméniens. Elles sont divisées, c’est vrai, mais enfin « toutes ensemble autour du centre de notre foi et de notre espoir ». C’est Frère David qui parle, le secrétaire de la Custodie de Terre Sainte.

C’est pourquoi cette inauguration est si importante : les trois communautés se retrouvent ensemble. Ces travaux de restauration étaient nécessaires et ils sont de grande valeur. Mais, lors de l’inauguration, il y a bien plus que cela.

C’est pourquoi le Custode de Terre Sainte, père Francesco Patton, dans son discours souligne aussi bien la valeur symbolique de l’événement, l’unité,  que celle spirituelle. « Il s’agit de la restauration du lieu le plus important de la Chrétienté. Le lieu clé qui nous permet d’interpréter notre vie et notre histoire », il explique.

Les deux patriarches, le grec orthodoxe Théophile III et l’arménien Nourhan Manougian, confirment la même idée.  Ces travaux de restauration sont « un cadeau à la ville de Jérusalem et au monde entier », explique Teophile III. Un cadeau physique, symbolique et spirituel.

D’ailleurs, la mission principale des frères de la Custodie de Terre Sainte est celle de préserver les Lieux Saints pour les rendre toujours accessibles aux pèlerins qui arrivent chaque jour ici. Au Saint Sépulcre, mais aussi dans d’autres lieux de la Terre Sainte.

Cette œuvre de préservation est vraiment précieuse : l’inauguration d’aujourd’hui l’a démontré. Toujours à côté des frères franciscains, l’Association Pro Terra Sancta continue son travail et maintient son soutien. 

 

Recommandez facebook twitter google pinterest Imprimer Envoyer