Syrie. Des milliers de personnes fuient Alep. Le nouvel appel du Pape.

«J’espère qu’avec une généreuse solidarité, l’aide nécessaire leur soit apportée pour leur assurer la survie et la dignité. Je fais appel à la communauté internationale pour qu’elle n’épargne aucun effort afin de réunir d’urgence les parties à la table des négociations. Seule une solution politique au conflit sera en mesure de garantir un avenir de réconciliation et de paix à ce cher pays martyrisé». Le nouvel appel du Pape, lors de la prière de l’Angelus dominical, pour la Syrie, frappée par une nouvelle urgence humanitaire.

La Turquie a fermé ses frontières au sud de la ville de Killis et parle d’une nouvelle urgence réfugiés : des milliers de personnes sont entassées le long des frontières syriennes, fuyant l’offensive menée par les forces d’Assad autour d’Alep et par les raids aériens russes. C’est une marée humaine qui pousse pour pouvoir passer la frontière mais Ankara essaye de la bloquer, en construisant des mures de séparation dans la seule région frontalière, située au nord d’Alep, qui n’est pas contrôlée par l’Etat Islamique.

«La plupart des familles ne sait plus où aller» dit le père Ibrahim, le paroissien d’Alep. « Il n’y a plus de maisons et celles qui y restent n’ont pas de fenêtres et de portes et à l’intérieur il y a plein de décombres. Cependant, la véritable conséquence, la plus grave, est celle subie par la population, totalement choquée et désorientée, qui ne sait plus quoi faire».

Dans cette nouvelle vague de violence, les villages de la Région de Saint Paul, là où les frères de la Custodie sont présents, «sont désormais un symbole pour tous les chrétiens de Syrie» comme a écrit le Père Pierbattista Pizzalla, le Custode de Terre Sainte. «Le fait qu’ils restent dans la région donne la force et le courage à tout le monde».

C’est pour cette raison que ces jours-ci, un autre frère, le frère Louay Bsharat, rejoindra ses confrères en Syrie afin de poursuivre le «témoignage chrétien demandée aujourd’hui». «Je vous invite donc à prier pour lui» continue le Custode «pour les paroissiens, pour tous les frères qui sont en Syrie et pour la population entière. Que cette guerre puisse terminer le plus tôt possible».

Aidez les communautés franciscaines en Syrie!

email whatsapp telegram facebook twitter