C’est Noël aussi au Musée archéologique de Jérusalem : des restaurations pour une crèche spéciale

email whatsapp telegram facebook twitter

La mangeoire est placée, le foin est apporté, le bœuf et l’âne sont amenés. La simplicité est honorée ici-bas, la pauvreté est glorifiée, l’humilité est louée et Greccio se transforme presque en une nouvelle Bethléem“. Telles sont les paroles du chroniqueur de Saint François, Tommaso da Celano, lorsqu’il décrit la représentation de la première crèche demandée par le Saint en 1223.

C’est dans le même esprit que les volontaires du Musée archéologique du Studium Biblicum Francescanum ont voulu représenter une crèche très spéciale, en utilisant un lavabo du XVème siècle en marbre dont la face avant représente justement la scène de la Nativité. Cet objet précieux a passé quelques temps dans la sacristie de l’Eglise de Sainte Catherine de Bethléem. Le lavabo se trouve au Musée du Studium Biblicum Franciscanum depuis 1946, mais cette année, pour Noël, il a été transféré dans la Chapelle de la Flagellation après les interventions de nettoyage et de consolidation effectuées par le restaurateur Mateusz Chorosiński.

La valorisation de cet objet et son exposition en cette occasion spéciale démontrent à quel point le lien entre l’art, la beauté et la foi sont inséparables ; de cette manière simple, nous voulons réaffirmer et réveiller en tous la beauté de cette période de l’Avent en préparation de la joyeuse fête de la nativité du Christ, dans le pays même dans lequel ce fait s’est passé.

A l’avenir, le lavabo fera partie de la collection du Terra Sancta Museum, un lieu qui permettra à tous de connaître l’histoire de la Custodie de Terre Sainte grâce au grand patrimoine historique et archéologique franciscain, mais surtout de revivre et de reparcourir les lieux de la vie de Jésus et des premiers chrétiens.

Avec cette crèche très spéciale, nous profitons de l’occasion pour vous souhaiter un Joyeux Noël et que cette période soit l’occasion pour nous tous de nous remémorer la grande annonce que Jésus, en se faisant Enfant, a apportée à l’humanité.