Juin 2012

Une journée importante pour Sabastiya : signature d’un accord pour soutenir les autorités locales dans la gestion des projets de sauvegarde du patrimoine culturel

SabastiyaL’ambiance est à la fête à Sabastiya : les drapeaux italiens et palestiniens flottent sur la place du pays et dès le matin, un grande effervescence anime le centre historique. Des petites filles aux dames âgées, des ouvriers aux garçons qui gèrent la guest house, tous attendent les importants hôtes de la journée.

En effet, une cérémonie officielle s’est tenue le 21 juin, au cours de laquelle le protocole d’accord a été signé entre deux ministres des autorités palestiniennes : celui des collectivités locales, Khaled Al Qawasmi, et celui du tourisme et des antiquités, Rula Maaya’h. La cérémonie s’est déroulée dans le splendide cadre de la grande salle des croisades, dans laquelle les travaux sont toujours en cours – la cérémonie d’aujourd’hui est devenue pour certains une “visite de chantier” – et qui sera utilisée dans le futur comme salle de conférences.

En plus des deux ministres cités ci-dessus, d’autres personnalités importantes sont venues : le consul général italien, Gianpaolo Cantini ; le directeur du programme PMSP (programme de la Coopération Italienne en soutien aux municipalités palestiniennes) Antonio La Rocca ; le gouverneur de Naplouse, Jibril Al Bakri et le maire de Sabastiya, Mohammed Azem. L’archevêque gréco-orthodoxe de Sébaste, Theodosios Atallah Hanna, était également présent à la cérémonie, ainsi que de nombreux maires de villes palestiniennes participant elles aussi au programme PMSP.

Avant la cérémonie, le grand groupe a visité les zones concernées par le projet, sous la guidance de Carla Benelli et d’Osama Hamdan, collaborateurs de l’ATS pro Terra Sancta qui accompagnent depuis des années les activités de réhabilitation et de restauration du centre historique de Sabastiya. Le consul italien, les ministres palestiniens et les différentes autorités, suivis par une centaine de personnes parmi lesquelles des habitants du village, des journalistes et des invités, ont visité le complexe de la mosquée, sont descendus dans la tombe de Saint Jean-Baptiste, pour ensuite se diriger vers les découvertes les plus récentes, fruits du labeur de toutes ces années : les chapelles des croisés, la fortification externe et ses environs.

Le groupe a pu visiter la guest house, réalisée en coordination avec l’ATS pro Terra Sancta et grâce au soutien de la Coopération italienne, de la région Lombardie et de la fondation Cariplo. Terrasses ombragées pour les repas, chambres simples mais accueillantes… Tous ont été impressionnés par le soin et l’apparence de cette guest house, qui peut accueillir aujourd’hui jusqu’à 13 personnes et arrive à subvenir entièrement à ses besoins grâce au nombre croissant de visiteurs. Comme l’explique en effet Carla Benelli “depuis environ trois ans, les entrées de la guest house réussissent à couvrir toutes les dépenses de maintenance et de conservation, et fournissent du travail à sept familles du village. C’est un excellent résultat” – ajoute la collaboratrice de l’ATS pro Terra Sancta – qui reflète très bien l’idée à la base du projet. Comme le voulait père Michele Piccirillo, un projet comme celui de Sabastiya ne doit pas rester purement un projet de conservation archéologique, mais doit faire participer et encourager la communauté locale à s’occuper de son propre patrimoine historique et culturel, voyant en elle une ressource précieuse“.

Le document qui a été signé dans la salle des croisades, après les nombreux discours de remerciement pour le travail fourni, pose les bases d’un rapport de collaboration toujours plus profitable entre les parties et invite à continuer sur cette voie : les deux ministres de l’autorité palestinienne s’engagent à former un comité pour soutenir les municipalités palestiniennes dans la gestion du patrimoine culturel.

Le lien qui unit le projet de Sabastiya à d’autres projets soutenus par le même programme de la Coopération italienne (les projets de Bethléem, de Hébron, de Tulkarem et de Jérusalem est) émerge des discours officiels. Par exemple, comme le souligne Khaled Al Qawasmi, ministre des collectivités locales, “il y a un élément de continuité entre le projet réalisé à Sabastiya et un autre projet, également rendu possible grâce au soutien de l’ATS pro Terra Sancta, qui prévoit la restauration et la valorisation de la Basilique Gethsémani à Jérusalem”. A Gethsémani aussi, on privilégie, en plus de l’aspect purement conservatif, celui de la participation de la communauté locale : six jeunes hommes de Jérusalem est travaillent aux côtés d’experts en mosaïque pour apprendre à restaurer les mosaïques, et des activités faisant participer des écoles sont prévues pour faire connaître cette basilique aux jeunes de Jérusalem.

A Sébaste, après la signature du document et les remerciements officiels, la journée s’est conclue sur une grande réception dans les salles de la guest house. Après ce moment convivial, la vie du village est revenue à la normale, tout en gardant cette impulsion pour continuer dans la direction entreprise, vers la valorisation du grand patrimoine historique et culturel de Sabastiya.

***

[nggallery id=148]

Recommandez facebook twitter google pinterest Imprimer Envoyer
sur le même sujet

L’art de la céramique et une nouvelle guest house, pour donner un espoir à un village de Samarie (Octobre 2015)

Une seule famille chrétienne à Sébaste (Septembre 2015)

Un cours de céramique pour les jeunes palestiniens : du patrimoine archéologique au développement local (Avril 2015)

Sabastiya: inauguration de la nouvelle maison d’hôtes, pour un tourisme solidaire (Octobre 2014)

Sébaste, tourisme accueillant et solidaire (Juin 2014)

Poursuite des travaux à la Maison d’Accueil de Sébaste. (Avril 2014)

Seconde vie pour la guesthouse de Sébaste et pour les jeunes du village (Janvier 2014)

Sabastiya: un nouveau guide pour raconter l’histoire et la beauté du village de la Samarie (Mars 2013)

Un petit livre pour raconter aux enfants de Sabastiya l’histoire de leur village (Novembre 2012)

De nombreux visiteurs pour l’exposition sur Sébaste à Crespellano, qui continue jusqu’au 30 septembre (Septembre 2012)

Sabastiya vous attend…. à Crespellano (Italie) (Septembre 2012)

Sabastiya : le cours d’italien pour les jeunes du village s’est terminé par une fête (Août 2012)

Rendre hommage à un proche avec un geste de solidarité au profit du projet de Sabastiya (Juillet 2012)

Sabastiya : des confitures pour tous les goûts à la boutique du village (Juillet 2012)

La visite d’un entrepreneur aux projets en Terre Sainte (Juillet 2012)

Un prix national d’écologie décerné à Carla Benelli, collaboratrice de ATS pro Terra Sancta (Juin 2012)

Beaucoup de visiteurs à Vicence à la découverte de Sabastiya (Mai 2012)

Nouvelle étape pour l’exposition sur Sabastiya : le Festival biblique de Vicence (Mai 2012)

Basilique du Gethsémani : début des travaux de restauration (Mai 2012)

Una visite spéciale au projet de Sabastiya (Avril 2012)