Mai 2019
ATS Ein Karem

Ensemble vers Ein Karem, la ville du Magnificat

Le village d’Ein Karem est situé à quelques kilomètres de Jérusalem. Dans cette région boisée et calme selon la tradition chrétienne, la Vierge Marie est allée rendre visite à sa cousine Elisabeth et, selon l’histoire de l’évangéliste Luc “a été cachée pendant cinq mois” en méditant sur le miracle de la fin de la grossesse accordé par le Seigneur. Dans le texte de l’Évangile, il est dit que Marie se précipita dans la région montagneuse d’une ville de Juda, dictée par la joie de communiquer à Élisabeth l’annonce de l’Ange Gabriel. Cette brève description signifie qu’Ein Karem était considérée comme le lieu de la réunion entre les deux femmes, une réunion qui marque la reconnaissance mutuelle de la maternité. Sans avoir besoin de dire un mot, ils comprennent tous les deux que quelque chose de merveilleux va leur arriver. À la voix de Marie, une secousse pousse l’enfant dans le ventre d’Elisabeth et, lorsqu’il salue de louange, Marie répond par un cantique de louange à Dieu, connu sous le nom de Magnificat, dans une prière d’acceptation pleine et entière des dessins du Tout-Puissant.

Dans le calendrier liturgique de l’Église catholique, l’épisode de la Visitation de Marie est placé le dernier jour de mai à la fin des célébrations du mois marial. Et c’est précisément dans ce lieu, gardé par les frères franciscains, que le père Custode préside la messe solennelle.

Chez ATS pro Terra Sancta, qui aidons à garder les lieux de la mémoire chrétienne avec les frères, nous sommes allés ce matin pour assister à la célébration célébrée par le frère Francesco Patton. C’est à partir de cet endroit, juste à l’extérieur de Jérusalem, que nous vous montrons les images d’un souvenir qui revit chaque année dans cette église construite par Antonio Barluzzi.

Recommandez facebook twitter google pinterest Imprimer Envoyer